L’Ayurvéda

L’Ayurvéda

L’Ayurvéda est la science holistique la plus ancienne au monde. Il est difficile de dater avec précision son origine car son enseignement était transmis exclusivement sous forme orale. Les premiers écrits se trouvent dans les védas, les textes les plus anciens de la civilisation humaine. Ils datent de plus de 5000 ans avant Jésus-Christ.
On suppose donc que son origine date sans doute de plusieurs milliers d’années avant l’avènement des textes écrits.
L’influence de ces principes dans le monde entier fait que l’Ayurvéda est parfois reconnue comme la « mère de la médecine »
Cette conscience fut générée par la grande expérience et la recherche de la vérité des Rishis (les observateurs de la nature). Ils réfléchirent sur tout ce qui les entourait et au lieu d’utiliser le monde pour leur propre intérêts, ils commencèrent à s’intéresser et a se poser des questions sur ce qui les entourait, leur propre identité, leur origine et leur destin. Ces ainsi que naquirent leur philosophie et leur médecine.
Le terme « Ayurvéda » est composé de 2 mots : Ayus et Véda.
La traduction française de « Ayus » est « Vie » et de « Véda » est « connaissance ou science »
La signification du mot Ayurvéda est donc « Science de la Vie »
Issu de la culture védique antique, l’Ayurvéda nous donne une compréhension détaillée de tout l’univers de la matière, de l’esprit et de la conscience. Les sciences védiques comprennent le yoga, la méditation, les mantras, l’astrologie et présentent l’Ayurvéda comme une branche spécifique destinée à la guérison de corps et de l’esprit. Dans ce vaste contexte, elle inclut la phytothérapie, la nutrition, les massages, la chirurgie, la psychologie et la spiritualité.
L’Ayurvéda diffère de toute autre science médicale. Elle ne se base pas seulement sur la médication ou les traitements des symptômes physiques. C’est avant tout une philosophie qui nous indique une ligne de conduite à suivre afin de maintenir l’équilibre naturel du corps, du mental, des sens et de l’âme.
Bien plus qu’un système de santé, c’est un art de vivre qui prend en compte tous les aspects de l’être humain, tant sur un plan physique, psychique que spirituel.
La connaissance Védique met tout particulièrement l’accent sur le principe d’équilibre naturel du corps et de son harmonie avec la nature.
Les gens sont perçus comme faisant partie intégrante de leur environnement et non pas comme des entités séparées du monde naturel. L’un des buts premier de cette connaissance est d’atteindre et de préserver l’équilibre du corps et de l’esprit avec l’environnement extérieur car cela procure une totale santé physique et la paix du mental.
L’adhésion à ces concepts se révèle bénéfique, non seulement pour l’individu qui les pratique mais également pour la société en général. Si les individus sont en bonne santé et heureux, la société fonctionnera avec plus d’efficacité et de sérénité.
L’Ayurvéda repose sur la théorie des 5 éléments (éther, ait, feu eau terre). Ces éléments en différents proportions, composent tous les organismes. Tous les règnes de la nature sont
soumis à cette théorie, du règne minéral au règne animal et même le développement de la vie. Les cinq doigts de la main représentent ces éléments :
Le pouce : l’éther
L’index : l’air
Le majeur : le feu
L’annulaire : l’eau
L’auriculaire : la terre
Ces éléments composent aussi notre corps et émanent du Prana qui parcourt tous notre corps à travers les Nadis, permettant de vivre et d’exister en bonne santé. Ces éléments s’associent entre eux et donne vie à trois forces principales appelées Doshas. Ces Doshas gouvernent et définissent notre constitution.